Nouvelle épreuve orale d’anglais - Session 2021 (maj le 9 décembre 2020)

L’épreuve orale d’Anglais (20 min préparation + 20 min interrogation)
La calculatrice est interdite.

Le candidat se verra proposer un texte d’une longueur de 300 mots environ, tiré de la presse anglo-saxonne et portant sur des questions de société à l’exclusion de tout article technique ainsi que deux ou trois questions.

Il devra en faire un compte-rendu structuré qui énoncera clairement la problématique ou le thème du texte, ainsi que ses grandes lignes puis répondre aux questions posées qui lui ont été remises avec le texte de manière aussi détaillée que possible.
Ces questions porteront sur certains points ou expressions du texte et permettront d’en expliciter le sens.

Lorsque le candidat aura terminé, l’examinateur pourra également lui poser des questions pour demander des précisions sur le compte rendu s’il n’est pas suffisamment clair ou s’il est lacunaire.

Seront donc évalués au cours de cet exercice : une prise de parole en continu pendant 7 à 10 minutes, un vocabulaire, une grammaire et une prononciation maîtrisés, une bonne compréhension de l’écrit.

A l’issue de cette première partie d’interrogation, le candidat devra répondre à des questions plus larges et / ou plus personnelles permettant d’évaluer sa maitrise de la langue dans un contexte moins contraint ainsi que sa capacité à comprendre son interlocuteur et à entretenir une discussion.

Cette dernière partie durera environ 10 minutes.

Au travers de la globalité de cette épreuve, le jury estimera si le candidat est en capacité d’atteindre un niveau de langue suffisant à l’issue de son cursus en école (niveau B2 du CECRL).

Exemples de sujets

-->