Accès aux études vétérinaires - NOMBRE DE PLACES OFFERTES DANS LES ENV A COMPTER DE LA SESSION 2022

MAJ le 4 juin 2021

Plus de 6 000 lycéens de classe terminale ont exprimé sur Parcoursup un ou des vœux pour une des quatre écoles nationales vétérinaires (Alfort, Lyon, Nantes ou Toulouse). L’origine des candidats montre une répartition territoriale et sociale diversifiée. Plus de 600 ont été classés par le jury en capacité de réussir des études vétérinaires suite à des épreuves innovantes, non académiques, évaluant les candidats sur leurs aptitudes. Les 160 lauréats de la liste principale de cette voie du concours "véto" constitueront en septembre 2021 la première année commune des écoles nationales vétérinaires (PACENV) pour devenir vétérinaire en six ans d’études.

Les lauréats 2022 des voies A, A-TB, B, C, D, E du concours "véto" rejoindront en deuxième année cette promotion déjà constituée à l’ENV d’Alfort, de Lyon-VetAgroSup, de Nantes-Oniris et de Toulouse par ces étudiants recrutés sur Parcoursup. Pour constituer une promotion de deuxième année de 160 étudiants par ENV, le nombre de places fixées en 2022 par le ministère de l’agriculture aux voies A et A-TB du concours "véto" sera de l’ordre de 310, ainsi que 170 places pour les voies B, C, D. Ces capacités seront précisées par arrêté ministériel dans le courant de l’automne.

Les écoles d’ingénieurs agronomiques ou agro-alimentaires, ou à caractère généraliste, offriront encore davantage de places en 2022 à la voie A du concours.

Par ailleurs, pour les seuls candidats issus de la génération de bacheliers 2020 (actuellement en BCPST1), à titre exceptionnel, le ministère de l’agriculture les autorisera à une troisième présentation de la voie A du concours lors de la session 2024. L’attention des candidats est appelée sur le fait qu’il s’agira, dès 2023, d’épreuves réformées et d’un nouveau programme de classe préparatoire en adaptation de la réforme du baccalauréat.

-->